A Travellerspoint blog

Livingstone : à la rencontre des derniers rhinocéros blancs

sunny 36 °C
View Africa on Lucile.P's travel map.

De retour à Livingstone, nous plantons la tente au Jollyboys camp, le même camping qu'avant notre séjour à Sioma. Nous retrouvons donc le staff fort sympathique et notre piscine :).

Nous n'avons absolument rien de prévu pour le premier de nos derniers jours à Livingstone. Après une matinée au ralenti et un déjeuner bien copieux, c'est la corvée de la lessive qui nous attend. Le reste de l'après-midi sera partagé entre la sieste, la piscine, le tri de photos et un peu de blog.

072e7a0e-c9f3-43b7-b45f-4a75557df3ba.jpg

Pour notre deuxième jour, nous avons rendez-vous à 6h avec notre guide Chiwele pour un safari à pied à la recherche de rhinocéros blancs.
Le parc national Mosi oa-Tunya abrite les derniers rhinocéros blancs de Zambie (excepté un qui se trouve à Lusaka). Bien qu'ils ne soient plus que 10, le parc est suffisamment petit pour être sûr de les trouver, et l'avantage d'être à pieds est de pouvoir les approcher.

Nous passons récupérer un ranger, Michael, et son fusil pour notre protection, ranger qui nous attend en cirant ses chaussures (encore une fois : mais pourquoi ?). Une grande discussion s'engage entre le chauffeur, Michael et Chiwele, dans une langue inconnue au bataillon. Chiwele nous explique que deux rhinocéros ont été tués par des braconniers la semaine précédente, que Michael était de garde donc il s'en veut et que le cousin du chauffeur est apparemment impliqué dans l'histoire. Bref, ça discute sévère. Chiwele nous dit aussi que les deux braconniers (deux Chinois) ont été arrêtés car ils n'avaient pas d'acheteurs pour les cornes et qu'ils les ont donc gardées chez eux...

Dans un décor bien aride, nous nous mettons à la recherche des rhinocéros.

IMG_0577.JPG

Nous en profitons pour réviser nos connaissances sur les arbres, les oiseaux, le Small Five, les empreintes de pas, etc. Nous finissons par trouver une maman et un jeune rhinocéros.

IMG_0584.JPGIMG_0593.JPG

Le jeune ne doit pas être bien vieux car il tète encore. Il s'agit apparemment de la famille d'un des deux mâles abattus. Michael me montre la maman qui renifle le crotin du mâle et me dit qu'elle est toujours en deuil.
Michael nous explique qu'il ne faut pas nous cacher ou être trop discrets, car les rhinocéros risquent de croire que nous sommes des chasseurs et de charger en défense. Ça nous change des lions, avec lesquels il vaut mieux ne pas élever la voix ou faire de grands mouvements.

La famille est rejointe au fur et à mesure par d'autres rhinocéros, pour être au final huit devant nous (et deux un peu plus loin, dont un tout petit). Lorsque les groupes se retrouvent, ils se saluent en se frottant le nez. Le bisou du rhinocéros, c'est trop chou :).

IMG_0603.JPGIMG_0610.JPGIMG_0601.JPG

Une voiture arrive donc nous laissons les rhinocéros. Chiwele nous dit qu'il s'agit des gardes du parc et qu'ils viennent nourrir le troupeau. Je suis très étonnée que les animaux "sauvages" soient nourris... Chiwele nous explique qu'en saison sèche, il faut leur donner un coup de main car ils ont plus de mal à trouver de l'eau et de la nourriture. Contrairement à d'autres animaux, ils sont très mauvais nageurs et ne peuvent pas se déplacer entre la Zambie et le Zimbabwe au gré des saisons pour trouver ce qui est bon pour eux. Ainsi, à l'aide de pompes et de panneaux solaires, les rangers ont mis en place un système pour créer des flaques articificielles pour que les rhinocéros puissent boire. Ils viennent également tous les jours déposer un peu d'herbe en plus de l'existant. Nous comprenons que la rencontre avec ce groupe de huit n'est donc pas complètement due à la chance, mais cela ne remet pas en cause ma joie de les avoir vus :).

Nous finissons le safari par un tour en voiture dans une autre partie du parc, où nous croisons quelques girafes profitant de l'ombre assises (apparemment plutôt rare) et mes premiers gnous ! (Inventaire du roi lion, ça continue !)

IMG_0617.JPGIMG_0619.JPG

De retour au camp, nous nous installons pour un reste de journée 100% farniente : sieste, sudokus, piscine, et un peu de repérage sur la Namibie. Nous trouvons le courage d'affronter la chaleur en fin d'après-midi, encouragées par l'appel d'une glace. Nous retournons chez Olga d'où nous repartons quelques heures plus tard avec les pizzas pour le soir.

Notre dernière journée en Zambie sert à nous délester de nos kwachas en trop : brunch digne d'un dimanche, dernier tour en ville, deux-trois courses pour renflouer les stocks, etc.

IMG_20181006_114534.jpg

Nous profitons aussi une dernière fois de la piscine, avant de devoir tout remballer pour la suite du séjour, qui continue au Zimbabwe.

IMG_6416.JPG

Posted by Lucile.P 13:41 Archived in Zambia

Email this entryFacebookStumbleUpon

Table of contents

Be the first to comment on this entry.

Comments on this blog entry are now closed to non-Travellerspoint members. You can still leave a comment if you are a member of Travellerspoint.

Enter your Travellerspoint login details below

( What's this? )

If you aren't a member of Travellerspoint yet, you can join for free.

Join Travellerspoint